Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 13:26
Si l'on en croit le Figaro, Denis Tillinac, qualifié d' «anar de droite», déverserait son fiel sur les chercheurs en grève : «Je ne peux plus supporter ces petits connards du CNRS qui font des études sur la sexualité des papillons dans le Bas Congo avec notre pognon et qui ont l'arrogance de venir nous donner des leçons.» Et le journal de conclure que l'«écrivain» passe «de l'étage des grands commis de l'État à la cuisine des Tontons Flingueurs.»
Pourquoi être aussi dur avec la cuisine des Tontons Flingueurs qui, elle, est un lieu d'esprit et d'humour ?
Et vous, Monsieur Tillinac, pourquoi parler de petits connards du CNRS ? J'en connais des grands. Et j'en connais autant à l'extérieur du CNRS qu'en son sein. J'en connais même qui tentent de faire croire qu'ils ont de l'esprit alors qu'ils ne sont que sentencieux et assez obtus.
Votre pognon est aussi le leur, et le budget de la recherche, tout insignifiant qu'il soit, est voté et attribué selon des règles démocratiques.
Les connards du CNRS ont certainement plus de leçons à donner sur la Science que vous sur la recherche.
Je pense que la sexualité des bactéries avant le Nobel de 1965, les systèmes de restriction-modification avant l'explosion du génie génétique, ou la magnétorésistance géante avant l'explosion de l'utilisation de l'électronique de spin dans les disques durs modernes, devaient être considérés au même rang que la sexualité des papillons dans le Bas Congo par des esprits aussi peu ouverts que certains écrivains de droite.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Patrick Gaudray
  • Le blog de Patrick Gaudray
  • : Recueil de billets d'humeurs ainsi que des opinions personnelles sur la vie de la recherche scientifique en général, et du CNRS ou des sciences de la vie en particulier.
  • Contact

Recherche