Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2008 1 06 /10 /octobre /2008 16:25
Le choix de l'académie Nobel cette année s'est porté sur l'association entre virus et pathologie humaine, 50 % pour les papillomavirus cause de cancers du col de l'utérus (Harald Zur Hausen), et 50 % pour le virus de l'immunodéficience acquise humaine, le VIH cause du SIDA (Françoise Barré-Sinousi et Luc Montagnier)

On peut se demander pourquoi ces deux virus, et pas d'autres ?
Certes, célébrer ainsi le vingt-cinquième anniversaire de la découverte du VIH à l'Institut Pasteur, et le cent vingtième anniversaire dudit Institut est médiatiquement payant. Certes, le Gardasil occupe nos écrans de télévision, et ce vaccin est directement la conséquence des travaux de pionniers de l'équipe allemande de Heidelberg.
Mais, pourquoi les deux ensemble ??

En fait, il faut prendre en compte toute la finesse de l'académie Nobel :
La vaccination contre certains des papilloma virus responsables du cancer du col de l'utérus est un plus dans la lutte contre ce cancer trop fréquent, et, incidemment, son succès est une nécessité économique pour certains laboratoires. Lorsque l'économique rejoint la santé, tout semble devenir permis en matière de promotion, de publicité dirons-nous, quand bien même cela signifierait un danger certain pour la mobilisation, des jeunes en particulier, sur un moyen plus généraliste de prévention des infections sexuellement transmissibles, tout particulièrement le SIDA : le préservatif, pour ne pas le nommer ! Mettre, au même moment, le projecteur sur le VIH n'est-il pas symptomatique du sens inné de l'équilibre de l'académie de Stockholm ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Patrick Gaudray
  • Le blog de Patrick Gaudray
  • : Recueil de billets d'humeurs ainsi que des opinions personnelles sur la vie de la recherche scientifique en général, et du CNRS ou des sciences de la vie en particulier.
  • Contact

Recherche