Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2015 2 27 /01 /janvier /2015 17:18

Lors de son récent discours sur l'état de l'Union, le président Barack Obama a, une fois de plus, manifesté l’intérêt et le soutien qu’il apporte à la science et à la recherche américaine, notamment en médecine. Il a, en particulier, fait une brève annonce sur ce qu'il appelle « la médecine de précision » : “Tonight, I’m launching a new precision medicine initiative to bring us closer to curing diseases like cancer and diabetes—and to give all of us access to the personalized information we need to keep ourselves and our families healthier.”[i] Selon le New York Times (NYT), cette annonce d'Obama devrait être concrétisée lorsqu’il présentera son budget au Congrès dans les prochaines semaines. Et cette mesure, qui devrait solliciter des centaines de millions de dollars, sera certainement consensuelle, au-delà même des clivages politiques traditionnels aux USA (le président n’a la majorité ni à la Chambre des Représentants, ni au Sénat). Un sénateur républicain s’est enthousiasmé pour cet « espace incroyable de promesses », et a déjà annoncé au NYT qu’il y aurait un soutien "bipartisan."

Les progrès de la génomique contribuent à façonner la médecine pour lui permettre d’affiner certaines orientations thérapeutiques et d’introduire, dans certaines limites, une meilleure adaptation de la clinique aux caractéristiques génétiques d’une personne. Il s’agit dès à présent d’une réalité, encore limitée et parcellaire, mais pleine d’espoirs.

Pour autant, est-il légitime de parler, comme beaucoup le font, de « médecine personnalisée » ? Cette expression de « médecine personnalisée » ne contient-elle pas une incohérence, la médecine étant, par essence, en charge de traiter « une personne » ? Légitime ou pas, c’est de cette manière que la presse a retranscrit les propos du président Obama, alors que, dans une certaine sagesse, il avait utilisé la dénomination de « médecine de précision ».

Médecine de précision

Dans le danger des mots, « médecine personnalisée », il faut voir aussi le lien direct entre le génome et la personne que certains veulent établir, comme si nous étions « déterminés » par notre ADN et sa séquence. Nous pourrions parodier une série télévisée culte de la fin des années soixante, « le prisonnier », et crier : « Je ne suis pas une séquence d’ADN, je suis un homme LIBRE ».

 

[i] Traduction personnelle : « Ce soir, je lance une nouvelle initiative en faveur d’une médecine de précision pour nous amener au plus près de la guérison de maladies telles que le cancer ou le diabète, et pour nous donner à tous un accès aux informations personnalisées dont nous avons besoin pour nous garder, nous et nos familles, en meilleure santé. »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

plombier paris 20 31/01/2015 10:35

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

Patrick Gaudray 31/01/2015 10:47

Merci beaucoup

plomberie paris 8eme 30/01/2015 01:49

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

Présentation

  • : Le blog de Patrick Gaudray
  • Le blog de Patrick Gaudray
  • : Recueil de billets d'humeurs ainsi que des opinions personnelles sur la vie de la recherche scientifique en général, et du CNRS ou des sciences de la vie en particulier.
  • Contact

Recherche